Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de tempesdutemps.over-blog.fr

Idées, images, musiques à partager pour un tissage de qualité avec ceux qui pensent, qui vivent poétique "Ceci est la couleur de mes rêves" J. MIRO

427 - Série " j'ai rien à dire mais j'le dis quand même "

Publié le 14 Janvier 2014 par tempesdutemps.over-blog.com

Mais si, des trucs à dire, mais des petits trucs, pas un seul gros truc qui prend toute la place - et même plus - une bonne grosse pensée qu'on peut développer, une émotion grande comme un arbre qu'on peut " aquareller " sans fin... Non, des p'tits trucs qui s'enchaînent pas, qui n'ont ni queue ni tête, des petits bouts de vie, chopés au gré du temps...

Une musique qui emballe, qui s'emballe, où l'on entend les castagnettes et les zapateados (martèlements des talons) d'un italien exilé en Espagne, Scarlatti :

Je mets ici la version piano (pour les allergiques au clavecin, si si, j'en connais) par la Martha : http://www.youtube.com/watch?v=Gh9WX7TKfkI

Et puis tous les souvenirs qui reviennent de ces fabuleuses musiques et tout à coup, Marin Marais, Monsieur de Sainte Colombe, Tous les matins du monde.

Et toutes Les Ombres errantes, Les Rêveuses, Les Barricades... Ah musique musique... 
Tous les soirs, depuis quelques jours, montent de l'ouest des belles nuées bien noires : il pleut la nuit. Rien à voir, me direz-vous. Mais je sais qu'aujourd'hui, nous avons vu une jonquille, bien ouverte dans la prairie où le chien galope ventre à terre ou plutôt ventre à l'herbe (trempée, bien sûr).cla jonq (Photo C. Mèneret)
Vraiment important, net et sans bavure. On est toujours reconnaissant envers les gens intelligents, toujours.
Rien à voir non plus, mes amies peintres sont déchaînées : l'une expose à Tarbes des montagnes oniriques et l'autre fait un portrait superbe d'une petite-fille très aimée. Voici leur site : http://www.martinedubile.fr/peinture/ et http://luciegeffre.blogspot.fr/
De la très belle ouvrage.
À voir en priorité le film de Mariana Otero À ciel ouvert : une merveille d'humanité, filmée à hauteur d'enfants (malades psychiquement) et de soignants à leur service. Un moment rare.
Je vous avais bien dit que je n'avais rien à dire ; résultat, un billet plus long que d'habitude : je suis bavarde.
Commenter cet article

véronique 17/01/2014 23:13


Ce que Martine D. fait est très beau mais dans ton papier il me semble que tu parles aussi de Lucie G.: tu as cité deux fois le lien de Martine...et pas celui de Lucie. Je voulais juste rendre
justice aussi au beau travail e Lucie!

tempesdutemps.over-blog.com 18/01/2014 11:17



Oup's : je répare l'erreur de manip immédiatement. Merci, lectrice attentive. Vivent les (amies) peintres !



Brigitte Giraud 16/01/2014 15:00


Rien à dire ? Et pourtant "ça" parle, toutes tes pérégrinations qui font du bien. S'emplir de beautés affectives, ben oui, on veut toujours ça. On en veut. 

tempesdutemps.over-blog.com 17/01/2014 19:42



Partage, plus le léger que le lourd. Quoique, parfois le lourd n'est pas si lourd, ou l'est moins parce que... partagé. La musique TOUJOURS à partager... jamais imposer, proposer, oui. Merci,
d'être en phase.