Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de tempesdutemps.over-blog.fr

Idées, images, musiques à partager pour un tissage de qualité avec ceux qui pensent, qui vivent poétique "Ceci est la couleur de mes rêves" J. MIRO

428 - Et si on partait ? Ou L'Art de la fugue

Publié le 20 Janvier 2014 par tempesdutemps.over-blog.com

Ça prend parfois... Une poussée interne, même pas de valise prête, pas de cartes routières... Rien. Juste l'envie d'être au volant et de rouler rouler, croiser, être traversé par des pays, des paysages, des couleurs de ciel, des lumières sans nom.

Pas de faim, pas de soif, pas d'arrêt, une paire d'yeux en mouvement, juste pour le mouvement peut-être...

Pas de but - croit-on - pas de passé, le temps immobile, nous en mouvement, sans pensée. Le mouvement EST la pensée.

Pas à pied car on sentirait la fatigue et on n'irait pas assez loin. Assez loin pour quoi ?

Pas une fuite, on n'a rien à fuir qui ne soit si bien ancré en nous qu'on l'emporte partout. Fait tellement partie de nous que c'EST nous. On ne peut se fuir.

Les bagages sont dans la tête. Eux seuls sont statiques. Ce n'est pas que la tête est vide, c'est qu'elle est pleine de vide. Le jour vient, apporte sa lumière et repart ailleurs, fait place à la nuit qui emplit tout, ne laisse passer que quelques sons et des ombres, des illusions. Et ainsi longtemps, tout bouge, avance, se perd dans l'ailleurs.

Le temps de penser à cette fugue et je suis déjà revenue.

sophie-taeuber-arp.jpg

Sophie Taeuber-Arp - Équilibre (1931) : Merci 1000 fois au Grancapo de m'avoir fait découvrir ça.

Commenter cet article

Nana Massart 22/01/2014 19:56


Une belle valse en guise de valise, des partitions comme des cartes routières et les notes se transforment en paysage. Il paraît qu'il y a des musiciens qui voient chaque note dans sa propre
couleur!

tempesdutemps.over-blog.com 23/01/2014 11:48



Oui, voilà, la belle idée ! La route - qui comme tu le sais est un long ruban qui défile qui défile...- est une musique. J'associe presque toujours un voyage à une musique. Du coup, quand j'en
ré-entends certaines, ce sont les images-impressions de CE voyage qui apparaissent.


Rimbaud, c'était les lettres qui avaient leur couleur, mais les musiciens... C'est beau cette idée de note e couleur ! Merci, la The Nana



véronique 20/01/2014 13:45


On y participe totalement à cette fugue...


Un aller-retour sans détours.

tempesdutemps.over-blog.com 20/01/2014 16:03



Oui, tu dois bien être ce genre de voyageuse, toi aussi... Parfois, le détour EST le voyage, et souvent l'aller-retour contient toute la parenthèse. C'est bien abscons, ce que je raconte, je
divague, c'est bien, divaguer aussi.