Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de tempesdutemps.over-blog.fr

Idées, images, musiques à partager pour un tissage de qualité avec ceux qui pensent, qui vivent poétique "Ceci est la couleur de mes rêves" J. MIRO

429 - On ferait semblant...

Publié le 24 Janvier 2014 par tempesdutemps.over-blog.com

enfants-jouant.jpg

Semblant, c'est du " pas en vrai ". Mais il faut que ça y ressemble ; semblant, c'est " comme si ", c'est res-semblant mais on sait que c'est en faux. Du faux qui doit faire penser, qui peut laisser penser - l'enfant, lui, n'a aucun problème avec cet écart - qu'on ne joue pas, qu'on est dans la vraie vie, la vie d'ici-bas - bas par rapport à quoi ? Le ciel des croyants, sans doute.

Alors, on ferait semblant, mais semblant, hein ?

On fait tous semblant sauf que nous, les grands, on a tant pris l'habitude qu'on ne sait plus lorsqu'on est dans le pas-pour-de-vrai. Et, il y a parfois de sérieux rappels au (dés)ordre, salvateurs, sains. Alors toi, tu serais... Ben non, je ne suis pas, et si on me demande si je vais bien et que je suis sur les rotules, le cerveau en compote et des lames de fond à l'âme, j'aimerais parfois ne pas répondre : Mais bien, je vais très bien. Merci et toi ? Parce que ça, c'est plus que semblant : c'est mensonge. C'est toute la différence entre le jeu que les enfants pratiquent comme si leur vie en dépendait (elle en dépend d'ailleurs) et l'hypocrisie.

Je ne suis pas contre ces codes sociaux qui laissent de côté la vraie réponse parce que ce n'est pas une vraie question. Il en faut, c'est nécessaire et même indispensable. Mais entendre à tout bout de champ " Désolé(e) " et hop on enchaîne vite... Ça m'énerve. J'ai envie de dire " non, tu n'es pas désolé(e), tu fais semblant."

Et puis même dans les jeux, il faut des méchants et des moches. Sinon, les gentils s'embêtent. Aujourd'hui, je suis moche et méchante. Et c'est pas semblant !

Fazil Say joue Ah vous dirais-je maman, il est comme un enfant, comme Mozart, il chante en jouant. Fazil Say sait tout faire, du classique qu'il fait swinguer (entendu, ce jour un Nocturne de Chopin à tomber à la renverse), du jazz qui fait chavirer, il improvise.... Il a même fait de la prison pour avoir dit qu'il est athée ! Il y a des moments où on ne joue plus !

P.S. : Mes petites pensées ne faisaient pas semblant de rigoler au soleil, hier matin ! Mais ça, c'était hier...

P1030644.JPG

Commenter cet article

Christine 04/02/2014 19:02


nota : posé le commentaire ici pour le "désolée"... (enfin tu comprendras, j'en suis certaine)

tempesdutemps.over-blog.com 04/02/2014 19:36



Oh que oui...



Christine 04/02/2014 19:00


Tu l'as nomminé avant les victoires,


ce n'est que lui rendre justice :)


... même si je préfère les clavecinistes aux
pianistes (Rousset jouant Rameau Le 26 !)

tempesdutemps.over-blog.com 04/02/2014 19:36



C'est sûr, c'est sûr : j'en ai entendu de sublimes et dans certains répertoires, ils sont indispensables ! J'ai commencé ma période baroque (dans les années 70 grâce à une amie
claveciniste !).


Parfois, je fais un peu dans le démago...