Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de tempesdutemps.over-blog.fr

Idées, images, musiques à partager pour un tissage de qualité avec ceux qui pensent, qui vivent poétique "Ceci est la couleur de mes rêves" J. MIRO

436 - Les contrastes

Publié le 3 Mars 2014 par tempesdutemps.over-blog.com

Des jours où le calendrier mélange ses pinceaux. Du coup, les couleurs font les folles. Schizophrénie du pays. D'un côté du lac, c'est l'apocalypse : nuages anthracite, eau touillée par le vent. De l'autre côté, c'est un petit miracle de bleu, lumière et paix. Rigoureusement au même moment. Bien sûr, on choisit son côté. Mais bientôt, tout s'inverse et la grêle s'abat sur les genêts dorés l'instant d'avant. Et ainsi de suite ! l-unique.JPG

Les mimosas sont tantôt bafoués tantôt glorifiés. L'œil rivé vers l'ouest, on va d'un bout à l'autre de la plage, tentant d'anticiper le grain.

Et on réalise qu'on est dans le même état, en symbiose avec le ciel : tout un côté de nous est en colère, rageur, limite crise de nerfs contre... contre un paquet de trucs incompréhensibles ou au contraire trop évidents. Et une autre part est paisible car tout est déjà arrivé ; cette part là de nous fond devant la beauté de la risée, la cavalcade du chien dans l'eau, la gentillesse de la dame du bistro.

Arbres2.JPG

Photos Clarisse Mèneret

Alors, les deux pôles tentent de co-habiter, de se partager l'espace intérieur et extérieur. Tant pis pour le diapason. Vivent les dissonances ! Et comme j'ai déjà proposé ce quatuor de Mozart (Les Dissonances), je vous offre le trio Contrastes de Bela Bartok

Commenter cet article

Lucien L 09/03/2014 19:53


j'hallucine ! 

tempesdutemps.over-blog.com 18/03/2014 09:59



Oh pardon, je ne vous avais pas vu, cher Lucien !



Julien S 08/03/2014 09:18


mais non, pas macho du tout. (enfin : beaucoup moins que la moyenne). D'ailleurs on ne saurait l'être quand on est capable de créer un fier caractère comme celui de Mathilde de la Môle. Ah mais !


 

tempesdutemps.over-blog.com 09/03/2014 18:18



Mathilde de la Môle : mais, cher Julen S., c'est ainsi que les hommes voient les femmes quand ils en ont peur : hautaines et froides, intellos et énergiques. Orgueilleuses et qui n'aiment que
ceux qui les dominent... Pfffffffui, c'est ça ou la gentille tartignolle qu'est toute gentille et mignonne. Et au milieu ? Ça, Julien, nous ne serons jamais d'accord sur ce point.



HB 06/03/2014 22:38


voilà ce qu'il dit, Henry B, des londoniennes : 


"je m'attendais à voir trois infâmes salopes. Elles étaient, menues, trois petites filles, avec de beaux cheveux châtains, un peu timides, très empressées, fort pâles"


et un peu plus loin : " Elle était charmante, petite, bien faite, pâle." Encore un peu plus loin, et après une bouteille de champagne : "Elles furent parfaitement heureuses, mais
leurs tansports étaient tranquilles et décents".


Enfin bref, il a passé un bon moment.  


 


 


 

tempesdutemps.over-blog.com 07/03/2014 17:10



Cet Henry, quel macho ! Voir billet 437 ! Bon, définition : ANGLAISE : femme pâle, charmante et tranquille. Un rêve d'homme, en somme.



véronique 03/03/2014 15:03


Comment ça, "la gentillesse de la dame du bistro" ? Au bistro sans moi ? Infidèle...


Allez, sans rancune!


En effet, c'est à se mélanger les pinceaux et les clichés : grand soleil printanier et douceur admirable des femmes londoniennes comme aurait pu dire Henry B.

tempesdutemps.over-blog.com 03/03/2014 16:46



Voui, mais le nom du bistro n'est pas intéressant et pis, c'est loin. Et pis, c'était avec Django, donc... Et pis toi aussi, t'es loin.


Bordeaux et Londres ont bien des points communs, y compris les arcs-en-ciel !


Bon, tu reviens, oui ?