Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de tempesdutemps.over-blog.fr

Idées, images, musiques à partager pour un tissage de qualité avec ceux qui pensent, qui vivent poétique "Ceci est la couleur de mes rêves" J. MIRO

463 - Mauvais genre

Publié le 29 Août 2014 par tempesdutemps.over-blog.com

Avant ce petit récapitulatif " spécial frérot ", je vous prie d'excuser les publicités qui s'affichent désormais sur mon blog : je n'y suis évidemment pour rien et cela m'ennuie tant que je vais remédier à cela ; deuxio, je n'arrive plus à mettre les musiques de Deezer sur mes billets ! Bref, vous l'aurez compris, je suis confrontée à la techenik et je n'aime pas trop ça (vous pouvez quand même essayer d'y échapper en installant très facilement un petit logiciel gratuit qui s'appelle adblock sur http://fr.mon10.com/programs/adblock-plus

 

Et maintenant, le GENRE avec, en introduction, un chef-d'œuvre, que dis-je, un monument musical :

http://www.dailymotion.com/video/x9jhdj_est-ce-une-fille-ou-un-garcon_music

Mon billet s'intitule Mauvais genre, expression que l'on entend plus guère. Par contre, le terme GENRE est cuisiné à toutes les sauces. J'ai désespérément cherché une image qui était dans mon livre de lecture quand j'étais en C.P. : une maison française des années cinquante, maman essuie la vaisselle, papa lit le journal en fumant sa pipe, deux enfants jouent, la fille avec sa poupée, le garçon avec une petite voiture. J'ai trouvé ça :maman-cuisine.jpg

Mina-lave.jpg

Personne ne regrettera, j'espère que ces représentations soient légèrement  dépassées : ce pourrait être un petit garçon qui regarde " la mère " faire des crêpes. Et un homme qui lave ses chaussettes.

La théorie du genre n'existe pas. Tout le malentendu vient de notre sale habitude de plaquer des termes anglais sur le français : en l'occurence les gender studies, qui sont des études américaines ayant pour objectif de comprendre et si possible résoudre les inégalités homme/femme. La bonne traduction eut été " études sur le genre " au lieu de théorie du genre qui induit de l'idéologie et du politique.

Dans la sensibilisation des enfants au civisme et à l'égalité, au même titre que le racisme, le danger des drogues, l'écologie, n'est-il pas normal de faire entrer la discrimination sexuelle ? Et voilà que s'installe une hystérie sur l'Enseignement obligatoire du genre au motif complètement fantasmé qu'on va obliger les petits garçons à mettre des robes et à jouer à la poupée ! Non, ce qui est recherché dès l'enfance, c'est l'égalité des hommes et des femmes quelle que soit l'orientation sexuelle, et bien entendu, la sensibilisation à la discrimination donc à l'homophobie. Ce n'est pas la biologie qui est remise en cause mais les influences sociales qui programment les enfants.

Je pense qu'il y a bien des familles "normales " où l'on s'alarme si un garçon aime faire la cuisine et les couleurs pastels et si des gaminettes n'accordent pas un regard à la poupée apportée par le Père Noël ! La Peur, toujours la peur...

Et puis tiens, j'y pense, je suis bien contente d'avoir un chéquier, moi !

Commenter cet article

Jaja 30/08/2014 13:35


Il fait peur le troupeau qui ne réponds pas aux ordres...


Pas facile d'interpréter ce que les corps aiment, le mien peu parfois, comprends souvent, veut aimer d'évidence, forcez le à force !


La lumière est dans le vitrail, couleurs touche-touche, un seul mieux à venir.

tempesdutemps.over-blog.com 31/08/2014 19:25



Oui, vitrail multicolore, couleurs cloisonnées ou pas, mais ensemble, s'aimant les unes les autres, comme Mozart le disait de ses notes. Dans tous les cas, désobéir, surtout aux c...



Denis 30/08/2014 10:27


Merci ...


 


Certes, ton billet m'apporte quelques éclairages, en particulier sur la mauvaise utilisation des termes "gender studies", mais la question que je me pose est : "enseignement obligatoire du
genre", ça veut dire quoi exactement ?


Est-ce que l'existence du genre est reconnue ou pas ?


Les adeptes de la "théorie du genre" nient-ils cette existence ?


Je rajoute que cette négation est pour moi (de formation scientifique) une pure élucubration d'intellectuels.

tempesdutemps.over-blog.com 30/08/2014 12:27



Mais " l'enseignement obligatoire ", c'est une invention totale des ultra-conservateurs : ça n'existe pas ! Il est simplement question d'apprendre le respect mutuel, la co-habitation, la sortie
des clichés.


Et comment ne pas reconnaître l'évidence ? Oui, il arrive au monde des filles (elles sont fendues, - rapporte la, disait le petit Marc-Paul à sa mère à la naissance de sa sœur) et des
garçons (je te donne pas les détails anatomiques, tu connais). On inscrit sur le livret de famille le sexe de l'enfant et même sur plein de papiers par la suite. Mais, là où ça se gâte,
c'est les différences comportementales suggérées, induites, allusives (genre : un garçon, ça ne pleure pas) qui vont juste qu'à la disqualification d'un des deux. Et je ne parle pas des enfants
qui sentent très tôt qu'ils ne sont pas là où leur apparence physique leur dit qu'ils doivent être.


La différence n'est pas niée, elle devrait être débarrassée de tous les corrélats discriminatoires.



Christine 29/08/2014 22:26


Un chéquier, une CB  et un compte en banque à notre nom, c'est depuis pas si longtemps !


[ nota : je culpabilise : un de mes fils quand il était petit a voulu la van de Barbie, le Père Noël a accédé à sa demande ! Ca voudrait dire que le bonhomme rouge est lui aussi hors des clous ?
Je me rassure : le second l'a complètement massacré (le van, pas son frère) je conclus : je vais être intraitable cette année lorsque que les tabliers pour la peinture vont se pointer en classe :
toute couleur trop connotée -rose bonbon ou bleu horizon-repart illico à la maison, faut pas déc.... quand même !]

tempesdutemps.over-blog.com 30/08/2014 12:14



Ah ben le bonhomme rouge, c'est un des pires dans le genre ! Ma sœur s'était vu refuser le vélo de course de ses rêves et avait eu un poupon dont j'ai hérité car, moi, Madame, j'étais une VRAIE
fille ! Mais je jouais quand même avec les Dinky toys de mon frère, des heures entières à élaborer des plans de bataille et à se partager les véhicules, les soldats (ben oui)...


Dommage que tu ne puisses pas imposer la couleur des tabliers de peinture : rouge à pois verts pour tout le monde ! Et si tu leur faisais peindre leur tablier ?