Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de tempesdutemps.over-blog.fr

Idées, images, musiques à partager pour un tissage de qualité avec ceux qui pensent, qui vivent poétique "Ceci est la couleur de mes rêves" J. MIRO

447 - Ami(e)s

Publié le 22 Mai 2014 par tempesdutemps.over-blog.com

Les À bientôt, les Tu me manques, les Quand arrives-tu ? Les Non, là, t'exagères... Les petits mots et parfois les gros, grands par ce qu'ils contiennent. Les lettres qui arrivent par la poste ou le téléphone qui sonne à point nommé. Les cartes postales qui font coucou. Les pensées, toujours. L'impression de n'être pas assez là ou trop ou mal ; et au contraire l'impression qu'on est raccord, qu'on se fiche la paix quand il faut et qu'on est là au bon moment. Que l'autre dit juste la petite phrase qui longtemps résonnera, comme un pansement, comme une gorgée de cidre : ça pique mais c'est doux.

Jaja-Cli-Jonzac-90.jpg.jpg

Les silences, aussi. On n'a pas besoin de... Le fil est bien arrimé à chaque bout, il est souple et solide, incassable. Les mots qu'on a pas dit sont les fleurs du silence (??? japonais sais plus où l'ai trouvé).

Les anciens, les récents (rares mais forts), lesenfants-Bonnet-82.jpg.jpg en-allés, ceux de l'enfance fous-rires sourires, ceux de l'adolescence remue-méninges chagrins, ceux qu'on bichonne, ceux qu'on délaisse parce que la vie, c'est comme ça.

Les vraiment choisis, ceux dont on a tricoté, maille à maille la matière, où l'on a presque travaillé le tissu... Ceux qu'on a perdus-retrouvés et perdus-perdus.

Ceux où tout d'emblée s'impose, comme si on se connaissait avant, depuis la nuit des temps (quelle nuit, quels temps ?), qu'on a croisés un jour pour toujours.

Ceux qui jouent à cache-cache - là, pas là - ceux dont on n'ose pas mettre la photo parce qu'ils n'aimeraient pas ça mais qu'on chérit. Ah, si j'avais la permission...

À tous et toutes, pas bisounours, je dédie cette chanson a contrario : le vent ne vous pas emporté(e)s, l'amour est vivante, mais Rutebeuf et Léo, c'est trop beau !

 

Commenter cet article

Christine 23/05/2014 07:13


Précieuses photos.


J'en ai une bien cachée, pas besoin de l'exposer,


juste la toucher du bout des doigts, du bout des yeux, parfois...

tempesdutemps.over-blog.com 23/05/2014 17:39



Oh oui, effleurement qui fleurit... Un regard et tout est là et peut à nouveau s'en aller. Le loin n'existe pas.



Brigitte Giraud 22/05/2014 22:56


Oui, trop beau !

tempesdutemps.over-blog.com 23/05/2014 17:37



T'as vu, j'ai mis Léo (et pas Joan Baez que j'aime aussi infiniement).